【国际参考】恒大许家印 海航陈峰 看似异径 重蹈前辙 Evergrande:le début de la fin

— 【巴黎】,2021年09月24日,报社及本编辑部

Version Française ci-dessous

恒大危机已经将余震蔓延到世界各主要股市。有人说【他大到不可到】 too big to fail, TBTF

当年法国专家去北京给天朝最高层“讲解”(又称“座谈会”)【世界各王朝是如何破灭的】,间接可见北京的幽灵

今天法国“专家”提议【恒大危机】“解决方案”:

许家印持有 78% 的股权,分红 890亿(很大部分流出海外),恒大欠债 1.97万亿,香港豪宅卖给“管家”,许太太享用 …

1/ 专案工作小组进驻恒大。对恒大最高层及许家印家人进行【刑事犯罪】调查,斌“强制配合”。冻结一切财产,将海外资产回流,“办案”期间由专案组负责管理

2/ 恒大高层除最高层 10-20人,在“专案组”的监督下,继续业务,以完成在建工程为目标

3/ “恒大财富”客户,在恒大最高层“回流资金”的支持下,按照限额保障规定,在商定时间内退回。超额部分视为“投资危险”

4/ 许家印等高官,以“贪污”(待定),“行贿”(待定),“脱产”(几个案件待查)移交法庭

5/ (需要勇气。细节在下面)对温家宝家族(温家宏在内)进行深入认真调查并公布于众,以平民愤

6/ (阻力会很大 )对其他国级副国级在职退休人员,进行“列行”调查,备案,以平民愤

7/ 适合情况下,罪有应得时,对许家印们严加惩罚。以示信号:地产集团公司,“打擦边球,踩红线”发展的时代(特别是 2003-2013)结束了

《中国影帝温家宝》一书详细谈到温家宝的弟弟温家宏与恆大地产的关系。“虽然恆大进入房地产的时间比较晚,但几十年时间内发展非常快。”

NDR:温家宏在2001年任【恒大董事】,而那时温家宝是负责“农业及金融”的第一副总理,指定接班人

书作者察觉异状,因此收集许多相关报导,包括《南都周刊》的深度采访。南都记者历时半年,写出长文介绍恆大集团的老板许家印,报导指出,许家印出身贫寒,没有什么背景和人脉,进入房地产行业也最迟(NDR:1996年后),却在短时间内急剧扩张,囤积土地多达五千五百万平方米,公司在香港上市后市值高达七百亿。但这些报导都没能破解恆大地产为何发展这么快,为何现在佔有的土地数量在全国房地产中排第一,比一些央企圈的地还要多 …

许家印出身贫寒,没有什么背景和人脉,进入房地产行业也最迟

有国内高层背景的媒体揭露:

温家宏于 2001年以 3750万元收购恒大地产的 16.35%股权。2001年起中国房地产价格开始起飞。是年温家宝任政治局委员,国务院副总理。两年后任常委,总理。

2008年金融危机后,房地产资金紧张,哀鸿遍野。影帝出台 4万亿,房地产如遇甘霖,价格暴涨。恒大集团也逆势而上,成为当时全国最大的地产商。

2009年恒大上市,温家宏退出恒大。16.35%的股份,按照恒大上市后市值 705亿计算,相当于 115亿。3570万的投资收益理论上达到 313倍

温家宝是清白的 ?

注:法语歌曲是“风沙卷走我们”(“大浪淘沙”之意),2001年出版

许家印 在法国“品(世界最贵的)酒”,段伟红(温家宝夫人的“白手套”)与她先生 沈栋

【恒大】许家印 重蹈海航前辙

海南省海航集团联合工作组组长、海航集团党委书记顾刚,在24日发布的公开信中(谈及陈峰)有这样一段话:直至当野心和欲望把集团送入深渊的时候,再一次遇到更大危机的时候,既不能清醒的认识自己、也没有把握住机会、没有说真话的勇气、更没有付出和担当的魄力。直至要把数十万家庭的希望、成千上万家机构的信任毁于一旦,乃至于给国家造成了数千亿元的巨大损失,这时候很多事情就真的已经注定。

送给 许家印 是不是合身?

范冰冰,许家印 私养的玩偶及占台女。法国嘎纳 2017

La dette d’Evergrande en Chine ravive le spectre d’un nouveau Lehman Brothers

L’endettement du mastodonte chinois de la construction et de l’immobilier secoue les bourses mondiales et fait craindre un “effet domino”.

Des mauvais souvenirs et des signaux d’inquiétudes pour l’économie mondiale. Le promoteur immobilier Evergrande a lancé un signal d’alarme, le 14 septembre, en indiquant qu’il ne serait pas en mesure d’honorer ses obligations envers ses créanciers et qu’il avait de plus en plus de mal à faire face à sa dette évaluée à plus de 260 milliards d’euros, sur laquelle il doit actuellement rembourser des échéances d’intérêts.

Le groupe, qui dément être au bord de la faillite, a néanmoins reconnu faire face à une “immense pression” sur le plan financier, poussant les milieux économiques à s’alarmer d’une possible liquidation et de son effet domino sur l’économie chinoise et mondiale.

Le groupe est devenu en deux décennies l’un des visages de la frénésie immobilière en Chine, quand des millions de ménages ont pu accéder à la propriété. Il conserverait plus de 1,4 million de logements en construction qu’il n’a plus les moyens d’achever et de remettre à ses propriétaires.

Près de 4 millions d’emplois concernés en Chine

Sa chute aurait donc des conséquences considérables sur la “stabilité sociale”, mantra de la politique du parti communiste chinois. La firme emploie 200.000 personnes et dit peser indirectement sur au moins 3,8 millions d’emplois dans le pays via ses contrats auprès de ses sous-traitants ou fournisseurs, dans un secteur qui représente pas moins de 13% du PIB du pays.

Faut-il donc s’inquiéter d’un effet systémique et d’un scénario à la Lehman Brothers, la banque américaine qui a marqué le début du séisme financier international en 2008 après s’être déclarée en faillite le 15 septembre, il y a tout juste 13 ans? “Peu probable”, selon plusieurs économistes, car les obligations de paiement d’Evergrande résident principalement en Chine. “Sur les 300 milliards de dollars de dette d’Evergrande, il y a probablement 15 milliards à l’étranger. Soit seulement 5% de l’ensemble”.

“Mais le risque est là si l’État chinois ne fait rien et il doit agir rapidement car plus ça dure, plus vous allez avoir un impact économique et financier négatif”, explique un specialiste, parlant d’un secteur boursier sous pression. “En Chine, les problèmes sont souvent résolus avant d’être connus de tout le monde, mais là ça ne se règle pas aussi vite que prévu, pourtant ils n’ont aucun intérêt à laisser tout ça aller dans le décor”, poursuit-il, précisant que les inquiétudes sur la santé financière d’Evergrande sont évoquées depuis plusieurs années.

“Il y a un mauvais signal qui impacte plusieurs secteurs: l’immobilier, la construction, mais aussi les fournisseurs de matières premières, comme l’acier, jusqu’à la banque. Le cocktail est explosif”, ajoute-t-il.

“Ce n’est pas le moment d’avoir un choc supplémentaire sur l’économie chinoise”. Mais que peut faire Pékin? Renflouer Evergrande enverrait “un mauvais signal” à d’autres groupes lourdement endettés. Pékin tente justement d’éradiquer ces derniers mois des pratiques de surendettement qui fragilisent le système financier. Une nationalisation de l’entreprise reste une option, des collectivités locales ont d’ores et déjà repris certains projets immobiliers.

Des manifestations à travers la Chine

Pékin doit également répondre à l’inquiétude des fournisseurs non payés et des propriétaires floués qui ont protesté la semaine dernière devant le siège du groupe à Shenzhen dans le sud du pays. Des scènes inhabituelles dans un pays où les manifestations sont rarement tolérées.

À Suzhou, une ville proche de Shanghai, le groupe devait installer un grand complexe résidentiel avec écoles, parc d’attractions et un quartier commerçant de style européen. La “Cité touristique et culturelle Evergrande”, inachevée, est désormais envahie par des acquéreurs en colère qui doutent de pouvoir un jour récupérer leur argent.

Acculé, Evergrande propose désormais à ses créanciers de les rembourser… en nature, sous la forme de terrains ou de places de stationnement. Autant d’offres rejetées par les intéressés. “Ce que je veux, c’est de l’argent!”, a déclaré à l’AFP un investisseur. Je ne vais même pas regarder cette offre”.

Interrogée sur ces inquiétudes économiques, la Maison Blanche a, elle, temporisé. “Il s’agit d’une entreprise chinoise dont les activités sont d’abord concentrées en Chine, a indiqué la porte-parole Jen Psaki. Cela dit, nous surveillons toujours les marchés mondiaux, y compris l’évaluation de tout risque pour l’économie américaine et nous sommes prêts à réagir de manière appropriée si nécessaire”. Pékin le fera, sans doute, avant.

Check Also 推荐文章

【国际参考】剑指他人: 温家宝的“红色赌盘” Red Roulette is a land mine

几天前,一篇“不起眼的”撰写者的文章,被当今北京政权的【所有官方喉舌媒体】集体给予转发,被视为【21世纪的“炮打司令部”】大字报 看不懂中国时政的,大喊是“文革 ...