【悟空解密】猪瘟: 非洲猪瘟在天朝扩散,欧洲危机 Alerte générale à la peste porcine africaine

Depuis la détection de la peste porcine dans différents points de la Chine, la situation s’aggrave, en Chine.

Après plusieurs cas de cette maladie détectés en Belgique, les autorités sanitaires sont mobilisées pour éviter la propagation de ce virus. Non transmissible à l’homme, mais hautement pathogène, il pourrait décapiter la filière porcine française.

欧洲,德国与丹麦之间,建立“防猪长城”

中美贸易战的“没想到的后果”:非洲猪瘟(据说,没证据)从俄罗斯进入天朝,从起初的温州,大连,河南几个点,发展到“全国(猪市)戒严”的状况。欧洲也发现猪瘟的痕迹,德国特别批准对“野猪”猎杀的活动,丹麦在与德国的边界设立“防猪长城” 🙁

欧洲,德国与丹麦之间,建立“防猪长城”

上面视频是对这一切的报道与分析。

注:视频及文章照片仅供参考,不代表我们赞成或反对

注:这首歌名为“不要告诉他”(“不要跟他讲”),本为爱情故事,这里搬用歌名。【就要告诉你】 🙂

Peste porcine africaine

La présence du virus de la peste porcine africaine (PPA) a été confirmée le 13 septembre dernier en Belgique après les analyses pratiquées sur deux cadavres de sangliers retrouvés à Etalle, non loin des frontières française et luxembourgeoise. Ces animaux auraient pu être contaminés par l’ingestion de viande ou de produits alimentaires «peut-être apportés», d’après les autorités sanitaires belges, par des transporteurs routiers venus d’Europe de l’Est, où le virus touche déjà une dizaine de pays. Même si l’hypothèse la plus plausible est celle du «vecteur humain», selon le ministre wallon de l’Agriculture, qui précise que la maladie peut être présente «dans de la nourriture, un véhicule, des vêtements ou des chaussures», certains dénoncent aussi le rôle qu’auraient pu jouer des chasseurs en important illégalement des suidés contaminés.

Six pays, dont la Chine et la Corée du Sud, ont suspendu leurs importations de viande de porc de Belgique, après la découverte la semaine dernière de cas de peste porcine africaine sur des sangliers dans le sud du pays, a indiqué mardi la Fédération belge de la viande (Febev).

« Chaque pays tiers (hors UE) est libre d’imposer ses conditions sanitaires. Certains n’achètent qu’à condition que le territoire belge soit exempt de ce type de peste », a souligné Michael Gore, administrateur délégué de la Febev, pour expliquer les décisions de ces six pays.

Les pays concernés sont la Chine, la Corée du Sud, Taïwan, les Philippines, le Mexique et la Biélorussie. Selon l’administrateur de la Febev, les marchés de la Chine et de la Corée du Sud comptent pour « environ la moitié » des exports de porc belge hors de l’Union européenne.

Des sangliers contaminés

Au total, hors et intra UE, la Belgique exporte 730 000 tonnes de viande de porc par an, chiffre comparable aux exportations de la France (700 000 tonnes en 2016 selon l’Institut du porc).
La présence du virus de la peste porcine africaine en Belgique a été confirmée le 13 septembre après les analyses pratiquées sur deux cadavres de sangliers retrouvés à Etalle (dans le sud de la Belgique), non loin des frontières française et luxembourgeoise.

Elle pourrait être liée, d’après Michael Gore, à l’ingestion par les sangliers de viande contaminée « peut-être amenée » par des transporteurs routiers venus d’Europe de l’Est, où le virus touche déjà une dizaine de pays.

Au total, cinq cadavres de sangliers ont été retrouvés porteurs du virus dans le secteur d’Etalle, selon le ministre wallon de l’Agriculture René Collin.

La chasse temporairement prohibée

Les autorités, en concertation avec la Commission européenne, ont réagi en imposant « une interdiction temporaire de circuler en forêt » dans un périmètre de 63 000 hectares (630 km2) dans la province belge du Luxembourg.

Toute forme de chasse a également été prohibée pour un mois, ainsi que le nourrissage du grand gibier pouvant mener à des concentrations d’animaux et donc à un risque « renforcé » de contaminations.

Par ailleurs, le ministre wallon de l’Agriculture, qui doit rencontrer jeudi la filière porcine wallonne, a demandé à l’Agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité (APAQ-W) de déposer une plainte contre X, selon un communiqué.

Un budget d’un million d’euros est également prévu pour « la gestion technique et logistique » de la peste porcine africaine, toujours selon ce communiqué.

Surveillance renforcée en France

Comme en France, où le ministère de l’Agriculture a demandé une « mobilisation immédiate » pour protéger les élevages, les producteurs de porc belge s’inquiètent d’une possible propagation du virus (qui n’affecte que les porcs et les sangliers et est sans danger pour l’homme). La surveillance a été renforcée dans leurs exploitations.

La filière représente plus de 15 000 emplois directs en Belgique, principalement en Flandre, dans le nord néerlandophone du pays.

Les chasseurs sont pointés du doigt par les défenseurs de l’environnement pour être en partie responsables de la forte densité de sangliers dans les forêts wallonnes.

Check Also 推荐文章

【国际参考】法国央视“蔡奇低端人口案”纪录片: 【北京】“追杀”穷人 Pékin : la chasse aux pauvres

上面是法国央视“文化台”(www.arte.tv)2018年初对2017年底北京的“蔡奇低端人口案” – 北京市委书记蔡奇下令,赶出北京 约 120 ...